L’orthodontie : pour les enfants et les adultes ?

orthodontie

Parmi les spécialités médicales liées à la physiologie humaine, la chirurgie orthodontique est un traitement très répandu destiné à corriger les malformations de la mâchoire. Pour prendre en charge une malformation, un diagnostic précoce des affections est idéal pour le traitement. Cependant, cette opération chirurgicale peut aussi concerner les adultes. On vous fait le point sur tour ce qu’il faut savoir sur l’opération.

Orthodontie chez l’enfant : dans quel cas intervenir ?

La chirurgie orthodontique constitue une spécialité médicale destinée à corriger tout type d’affection buccodentaire. Concrètement, chez l’enfant certains troubles à la naissance peuvent provoquer des transformations profondes. Généralement, il est d’usage de consulter un dentiste en cas de problème buccal ou dentaire. En réalité, bien que le dentiste soit un spécialiste de ce type de mal, un expert chirurgien-dentiste est encore préférable. Pour un enfant, il est toujours préférable de corriger le problème dès les premiers signes.

Par exemple, si vous décelez des difficultés respiratoires chez votre enfant, il est avisé de se référer au chirurgien-dentiste à travers ce lien. Les cas de ronflement sont aussi des signes extérieurs qui peuvent justifier une consultation orthodontique. Il va sans dire que les enfants sont souvent exposés à des accidents graves pendant leur jeune âge. Pour prévenir ce type de complications, il est utile de consulter le professionnel pour confirmer que votre enfant n’est pas exposé à une fracture grave de la mâchoire en cas d’accident. Il est évident que si les mâchoires supérieures sont trop protubérantes ou relevées en avant, le risque de fracture est élevé. Au-delà, il convient aussi de savoir qu’une opération chirurgicale s’impose chez l’enfant afin d’éviter les caries et une inflammation aigüe de la gencive. Une mauvaise position des dents ou une rotation irrégulière peut causer des conséquences profondes sur la gencive. Ces irrégularités peuvent entrainer même des difficultés d’articulation des mots.

À quel âge intervenir ?

Pour un enfant, le traitement orthodontique doit être réalisé avec le plus grand des soins, car il affecte durablement sa croissance. Il est surtout important de porter une attention particulière à des signes subtils et alarmants. Les petits enfants ont souvent des difficultés à exprimer leurs ressentis et leurs douleurs. En outre, si votre garçon ou votre fille se plaint régulièrement de maux de tête, consultez un spécialiste. Il va sans dire que les premiers mois après la dentition doivent aboutir à une consultation rapide d’un dentiste. Gardez aussi à l’esprit que l’intervention du chirurgien-dentiste est parfois limitée par les contraintes d’âge. Dans certains cas, il est recommandé de patienter jusqu’à l’âge de 7 ans pour la maturation avant de disposer les couronnes dentaires. Néanmoins, il demeure important de relever tous les comportements suspects. Des habitudes infantiles simples comme la succion d’un doigt ou de la tétine peuvent entrainer une déformation du palais. Notez aussi qu’une interposition de la langue lors de la déglutition doit être vite signalée pour éviter les cas de béance.

Quelle orthodontie pour l’adulte ?

Le traitement chirurgical des dents n’est pas une opération réservée uniquement aux enfants. En effet, certains maux apparaissent au fil des années ou perdurent avec l’âge lorsqu’ils ne sont pas traités en temps utile. Toutefois, il est aussi recommandé de faire intervenir l’expertise chirurgicale buccodentaire pour d’autres raisons comme celles qui relèvent de l’esthétisme. Globalement, on distingue trois groupes de cas de patients pour le traitement chez l’adulte. Les patients qui sollicitent une intervention à des fins esthétiques, pour des problèmes de gencive ou qui voudraient faire remplacer des dents absentes. En outre, ce type d’intervention permet de donner plus de stabilité et de fonctionnalité à la mâchoire. On retrouve aussi les personnes âgées qui n’ont pas été prises en charge durant leur enfance. Enfin, chez l’adulte, la chirurgie orthodontique peut aussi s’imposer comme une pré-intervention entérinant une opération chirurgicale plus complexe. Par exemple, pour une modification maxillo-faciale aboutissant à une modification du profil, cette étape est indispensable afin d’aligner convenablement les dents.

Les traitements

Les traitements à appliquer chez l’enfant et chez l’adulte sont variables en fonction du type de problème décelé. Tout particulièrement, retenez que les solutions invisibles existent pour vous offrir plus de discrétion. Les bagues en céramique blanche, les bagues en résine transparente, un appareil lingual ou encore un implant dentaire invisible sont autant d’alternatives pour assumer pleinement votre mal.

Que l’intervention concerne un enfant ou un adulte, il revient toujours au chirurgien-dentiste de déterminer le temps nécessaire pour une correction complète. Par exemple, pour un simple redressement de l’axe d’une dent, il faut compter six mois. Il y a souvent une phase de contention dessinée à immobiliser les dents par l’apposition d’un fil métallique.

En définitive, il est important de savoir que la chirurgie orthodontique est une opération qui peut être appliquée chez l’enfant comme chez l’adulte. Si vous n’avez pas eu l’occasion de corriger votre mal, il est toujours possible d’opter pour les solutions discrètes pour adultes.


Pourquoi est-il capital de se protéger les yeux avec des lunettes de soleil ?
Commander de la spiruline bio en ligne