Comment prendre soin de son alimentation quand on est sportif ?

Complément alimentaire

Lorsque l’on pratique une activité sportive, l’alimentation joue un rôle primordial. Le corps, mis à rude épreuve, nécessite une attention particulière. Toutefois, il n’est pas toujours simple de savoir quels sont les aliments à privilégier et au contraire, ceux à éviter. Découvrez dans cet article 4 conseils pour une alimentation adaptée à votre activité sportive.

Opter pour les aliments riches en glucides

La nutrition sportive est essentielle pour accompagner la pratique d’une activité physique régulière qu’elle soit modérée ou intense. Les dépenses importantes en énergie engendrées lors des séances sportives nécessitent des apports en glucides suffisants. Pour cette raison, elles ont une importance primordiale dans un régime alimentaire sportif. Elles constituent en quelque sorte la base de votre alimentation. Le corps n’a pas la possibilité d’effectuer des réserves importantes en glucides. De ce fait, les apports doivent être réguliers et suffisants. Ces nutriments ont pour principale fonction d’alimenter le corps en énergie tout au long de la séance de sport. Lorsque l’organisme dispose de réserves suffisantes, les performances sont améliorées. En règle générale, on estime qu’elles doivent représenter jusqu’à 60 % des apports alimentaires au cours d’une journée. Sous leur forme complexe, elles doivent être privilégiées.

En effet, elles permettent d’être en bonne forme physique durant une période plus longue que sous leurs forme simple. Veillez donc à consommer une quantité suffisante de pâtes, riz et autres féculents complets. Ne négligez pas les légumineuses telles que les lentilles, les haricots blancs ou encore les pois-chiches. En revanche, évitez les aliments à base de farine blanche. Les fruits et légumes, riches en vitamines, ne doivent pas être négligés.

S’hydrater suffisamment chaque jour

Pour un sportif, une bonne alimentation passe également par une hydratation suffisante. Avant la séance, pendant l’effort et durant la récupération, il faut veiller à boire suffisamment d’eau. Il se peut que lors de vos séances de sport vous n’ayez pas beaucoup soif. Ne vous fiez pas à votre organisme. En effet, l’effort physique peut inhiber la sensation de soif. Préparez à l’avance une quantité d’eau adaptée et assurez-vous de la boire entièrement. Cette quantité dépend à la fois de votre morphologie et de l’intensité de votre effort. Avant la séance de sport, il est conseillé d’éviter les boissons excitantes telles que le thé ou le café. Pendant et après l’effort, vous pouvez consommer des boissons légèrement sucrées, des jus de fruits par exemple. S’il est aussi important de s’hydrater suffisamment, c’est que la déshydratation entraîne le ralentissement du métabolisme et la baisse des performances sportives.

Favoriser les sources de protéines maigres

Les protéines figurent parmi les nutriments les plus importants dans l’alimentation d’un sportif. Toutefois, certaines sont très riches en lipides. Il faut donc veiller à choisir des protéines maigres. Durant l’effort, leur fonction est de fournir une énergie constante à l’organisme. Elles jouent également un rôle déterminant dans la croissance musculaireLes aliments d’origine animale à privilégier sont les poissons maigres et autres fruits de mer, la volaille, les œufs et les laitages allégés. Le poisson représente également une excellente source d’oméga 3. Ces acides gras essentiels ne sont pas synthétisés par l’organisme, ils doivent donc être fournis par l’alimentation ou les compléments alimentaires. Les acides aminés ne doivent pas non plus être négligés. En ce qui concerne les aliments d’origine végétale, les légumineuses, les céréales ou encore les fruits secs sont intéressants.

Consommer moins de graisses

Les graisses représentent le principal ennemi du sportif. Les lipides contenus dans ces aliments freinent considérablement les performances sportives en diminuant la forme physique générale. L’endurance peut s’en trouver dégradée. En effet, ces matières grasses exigent un travail digestif important et peuvent même engendrer une sensation d’inconfort gastrique. Il faut tout de même distinguer les « bons » des « mauvais » lipides. Au contraire, ils sont nécessaires à l’organisme, notamment lors de la récupération. Ils possèdent des propriétés anti-inflammatoires et permettent au corps de mieux cicatriser en cas de blessures. On les retrouve dans les aliments riches en oméga 3, 6 et 9. Il faut donc privilégier les aliments tels que certaines huiles, les poissons gras ou encore les fruits secs. Veillez donc à consommer au quotidien des aliments comme de l’huile de colza, du lin, des sardines ou encore des noix. Au contraire, évitez de consommer trop souvent de la crème fraîche, de la charcuterie ou encore du fromage.

Faire du sport et prendre soin de sa forme !
4 conseils pratiques pour se mettre à courir et s’y tenir