Quelles sont les missions d’un kiné du sport ?

kiné du sport

Assurant le suivi des sportifs, le kinésithérapeute prend en charge les blessures et autres pathologies provoquées par une pratique souvent intense. Dans cet article, nous allons voir ensemble à quel moment vous pouvez consulter et les différents dysfonctionnements traités par un kiné du sport.

Qui doit consulter un kiné du sport ?

Contrairement aux idées reçues, les sportifs professionnels ne sont pas les seuls à pouvoir consulter un kiné et à bénéficier de ses soins. Les amateurs ainsi que les sportifs occasionnels ont tout à fait la possibilité de profiter de cette prise en charge. En effet, cette section spécifique de la kinésithérapie concerne tout le monde à tout âge, à partir du moment où le sujet pratique du sport. Plus encore, les sujets sédentaires ont également recours à un kiné lorsqu’ils décident d’entamer ou de reprendre une activité physique. Ce professionnel les aide dans leur remise en forme leur évitant ainsi des blessures potentielles.

Ce kiné est spécialisé dans le domaine du sport ou un sport en particulier. Il propose alors un accompagnement sur-mesure en fonction des besoins de ses clients :

  • Il met en place d’un programme sportif personnalisé.
  • Il traite les blessures notamment dans le cadre d’une rééducation.
  • Il propose un suivi rapproché des blessures auxquelles les sportifs de haut niveau sont souvent confrontés telle que la tendinite.

Les consultations en cabinet sont ouvertes aux amateurs. Car de manière générale, les équipes professionnelles, les fédérations et les clubs ont leur propre kiné. Ce professionnel est engagé à temps plein ou pour des interventions ponctuelles.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur ce site spécialisé.

La préparation physique générale

La préparation physique dite « générale » constitue un axe indispensable dans la vie des sportifs. Le kiné du sport intervient pour proposer un accompagnement de pointe afin d’aider les sportifs à développer leurs aptitudes physiques basiques, ce qui augmente leurs performances et réduit les risques de blessures. Cette étape commence par une mise en forme. Cela signifie qu’avec le kiné, vous travaillez toutes les zones du corps afin d’acquérir une plus grande endurance et d’amplifier votre force, notamment la force d’extensibilité.

A savoir : Ce qu’on appelle dans le jargon de la kinésithérapie « préparation générale » profite aussi bien aux professionnels qu’aux amateurs. Elle constitue une condition incontournable pour repousser ses limites tout en contournant les dangers qui menacent la santé de complexes musculaires et des os.

La préparation physique spécifique

Appelé « spécifique », ce type de préparation occupe la seconde place dans le programme conçu par le kinésithérapeute. L’objectif est d’apprêter le sportif à développer ses capacités et son niveau de résistance pour pratiquer une activité physique particulière comme la musculation par exemple. Les spécialistes divisent cette approche en deux volets :

  • Établir le bilan des contraintes et des atouts essentiels pour la pratique d’un sportif tel que la course à pied, la natation ou le basketball. Grâce à ce diagnostic, le kiné évalue les dangers afin de permettre à son patient de fixer des objets réalistes et chiffrés.
  • Développer les compétences requises pour atteindre les objectifs préétablis. L’idée est de favoriser des performances optimales avec le minimum de risques possibles.

La prévention des blessures

Un sportif doit mettre tout en œuvre pour limiter les risques de blessures, d’où l’intérêt de faire appel à un kiné même s’il est en bonne condition physique et que son corps réagit favorablement aux entraînements. La prévention est nécessaire dans les situations suivantes :

  • Quand le patient est déjà en souffrance : Le kiné intervient pour détecter le problème et empêcher toute complication dans le futur.
  • Quand le patient a été blessé dans le passé : Pour les blessures sportives, les récidives sont fréquentes. Et le recours à un programme de kinésithérapie permet de prévenir les dégâts. On parle ici de « prévention tertiaire ».

La rééducation

Les sportifs de haut niveau doivent souvent faire face à des phases douloureuses à la suite d’une blessure grave. La rééducation apparaît comme l’unique solution pour limiter la souffrance du patient et lui permettre de retrouve un parfait usage du membre ou du complexe affecté. Le processus se déroule comme suit :

  • La phase inflammatoire aidant le sportif à atténuer la douleur.
  • La phase de traitement fonctionnel, à proprement parler, conçu pour reprendre sa force et son autonomie.
  • La phase de réadaptation permettant au sportif de retrouver le même niveau de performance sur terrain.
  • La réathlétisation qui est une sorte de préparation physique favorisant une reprise sécurisée de l’activité sportive.

A noter : L’efficacité de cette intervention est étroitement liée à une alimentation adaptée.


Tendinites : le rôle des soins dentaires
Comment prendre soin de son alimentation quand on est sportif ?