Les vraies fausses vertus du chocolat sur la santé

Le chocolat est sans doute la friandise la plus appréciée au monde. Doux, fort, sucré ou amer, il y en a pour tous les goûts. Il est même très acclamé pour ses vertus thérapeutiques. Certains disent qu’il est un antidépresseur. D’autres, ajoutent qu’il aide à se concentrer. Mais ces bienfaits sont-ils vraiment justifiés ? Quelles sont les vraies-fausses vertus du chocolat sur la santé ?

Le chocolat noir fait perdre du poids

Cette constatation a ravi de nombreuses personnes. En effet, elle a permis à tout individu de consommer du chocolat sans modération. Selon cette idée, le chocolat est moins calorique, et sa consommation ne fait pas grossir. Au contraire, il aiderait même à garder la ligne ou perdre du poids.
Certes, le chocolat noir est un chocolat de qualité, puisqu’il ne contient que 70 % de cacao. Cela signifie qu’il est plus amer et plus concentré que les autres chocolats. Néanmoins, qu’il soit noir, au lait ou blanc, le chocolat apporte environ 550 kcal par 100 g. Le chocolat noir est donc aussi calorique, que les autres types. De ce fait, il ne faut pas en exagérer lors de sa consommation.

Le chocolat est un antidépresseur

Il est vrai que le chocolat apaise. Il détend lorsqu’on est angoissé. Il est un bon anti stress. Lorsqu’on le consomme, on se sent plus relaxé et plus calme. Toutefois, il n’est pas pour autant un antidépresseur. Cet effet est provoqué par le magnésium contenu à l’intérieur de celui-ci. Ce dernier a effectivement un très bon impact sur le moral.
Le chocolat ne doit donc jamais être utilisé pour soigner la dépression. Il peut juste servir pour remonter le moral et calmer la colère.

Le chocolat soulage des maux

On dit que le chocolat apaise les maux de ventre ou la digestion. Néanmoins, il entraîne aussi de nombreuses autres maladies toxiques pour la santé.
Tout d’abord, il favorise l’intoxication. Le chocolat est riche en plomb. Celui-ci provoque des risques de saturnisme sur le consommateur. Il dérègle également le développement neurologique, surtout chez les enfants.
Ensuite, il peut provoquer des allergies. Certaines personnes ont une défense immunitaire très fragile. Elles ne supportent pas certains composants du chocolat, comme le cacao, les noisettes, le lait ou le soja. Il faut donc bien vérifier les ingrédients du chocolat, avant de le consommer.
Enfin, il accentue le diabète. Comme tout autre friandise, le chocolat contient aussi du sucre. Son excès de consommation ne fait donc que renforcer les problèmes de santé, surtout si vous êtes diabétique.

L’alimentation vivante : le secret d’une bonne santé !