A quoi servent les gants jetables ?

Gants jetables

Les gants jetables sont très utilisés pour se protéger contre des agents abrasifs ou autres éléments néfastes pour la santé. Toutefois, certaines personnes ont du mal à s’habituer à utiliser ces gants. Les gants jetables sont des produits qui ne peuvent être  portés qu’une seule fois. Ils couvrent complètement chaque main et chaque doit jusqu’au poignet. Découvrez dans cet article les différents usages des gants jetables.

Gants jetables : leurs usages 

Lors du traitement de personnes ou d’objets, si des excréments, des liquides organiques, des sécrétions ou d’autres produits chimiques ou toxiques peuvent entrer en contact avec votre peau, les gants doivent être portés. Utilisez des gants lorsque vous effectuez des interventions au cours desquelles votre peau ne pourrait demeurer intacte. Dans le cadre de la santé, les gants usage court garantissent davantage l’hygiène. Ils aident à délimiter les contaminations des patients et du personnel soignant. Lors d’un prélèvement sanguin par exemple, un patient pourrait contaminer l’infirmière, ou vice-versa. L’utilisation des gants jetables offre un grand confort tout en permettant une grande précision. Dans les milieux de l’alimentation, les travailleurs utilisent également un gant vinyle pour servir et préparer des repas.  Ces gants contribuent à éviter la contamination de la nourriture en respectant les normes d’hygiène.  Les coiffeurs devraient également utiliser des gants jetables quand ils effectuent des colorations capillaires, pour éviter de s’abîmer les mains. Il existe encore plusieurs types de travailleurs portant des gants jetables, tels les tatoueurs et les mécaniciens. Vous pouvez également utiliser des gants jetables pour réaliser les tâches ménagères quotidiennes.

Gants jetables : les différents types

Il existe plusieurs types de gants jetables. Gants en latex : ce sont des gants fins, résistants et élastiques. Ils vous donnent une habileté considérable et une sensation de toucher proche du naturel. Ces gants sont souvent utilisés dans les professions médicales. En laboratoire par exemple, les gants jetables en latex sont utilisés pour manipuler les produits chimiques toxiques. Gants en vinyle : par rapport aux gants en latex, ces gants ont moins d’élasticité et une résistance plus faible. Ils sont souvent utilisés pour des travaux ménagers salissants. C’est aussi une option pour des personnes qui sont allergiques au latex. Les gants vinyle poudrés : les gants poudrés offrent un grand confort et sont faciles à enfiler. En plus, les gants poudrés sont plus économiques. Le poudrage est réalisé avec de l’amidon de maïs ou du talc pendant la phase de fabrication finale. Les gants poudrés ne peuvent pas être utilisés à des fins médicales. Les gants vinyle non poudrés : ce modèle de gant est reconnu pour réduire les allergies. Des gants à manchettes longues : ce sont des gants spéciaux comportant des manchettes renforcées. Ils ont une résistance chimique incroyable.

Gants jetables : comment les choisir

Des études ont montré que les gants vinyle ont une résistance à l’eau et une durabilité plus faible que ceux en latex. Vous devez choisir vos gants selon l’activité professionnelle ou domestique et prendre en compte différents éléments, tels que le type d’intervention, le confort, le coût, le risque d’exposition, l’environnement, la présence d’allergies, l’ajustement, la durée d’utilisation, la longueur des manchettes, la flexibilité, l’élasticité, l’épaisseur ou autres. Il faut aussi choisir les gants jetables en fonction de la morphologie pour avoir plus de précisions. Dans plusieurs activités, les gants jetables sont indispensables pour protéger votre santé et vos mains en réduisant la contamination.  Les gants en vinyle ou gants de ménage vous permettent également d’effectuer des travaux de nettoyage qui impliquent des matières toxiques ou tout simplement salissantes. Si vous avez des allergies, choisissez des gants non poudré.

Combien de temps dure la grippe et comment la soigner ?
Conseils pour apprendre à bien utiliser la spiruline